Accueil > Actualités > Aquiris et l'asbl ZenneSenne aménagent une plage en bord de Senne pour les participants du Big (...)

Actualités

09 Juillet 2012

Aquiris et l'asbl ZenneSenne aménagent une plage en bord de Senne pour les participants du Big Jump

1341824850_1.jpg

La ministre responsable du Port de Bruxelles, Brigitte Grouwels, encourage vivement l’initiative « Big Jump ».

Bruxelles, le 8 juillet 2012. Pour la 12e édition du « Big Jump », la station d’épuration Aquiris, en collaboration avec l’ASBL ZenneSenne, a aménagé une véritable plage sur les rives de la Senne. À 14 heures précises, 15 nageurs ont plongé dans l’eau sous les encouragements enthousiastes de 60 supporters et de Brigitte Grouwels, la ministre responsable du Port de Bruxelles, qui porte un attachement particulier à cette action.

Depuis mars 2007, Aquiris, la plus grande station d’épuration de Belgique, traite les eaux usées domestiques de plus de 1,1 million d’Equivalent-Habitants de la Région de Bruxelles-Capitale. Jusqu’il y a quelques années encore, ces déchets étaient déversés dans la Senne sans autre forme de procès. Afin de convertir l’ancien égout à ciel ouvert en cours d’eau viable, Aquiris a investi dans une technologie de pointe qui, chaque année, permet de traiter plus de 100 millions de m³ d’eaux usées avant leur retour dans la Senne dans un état compatible avec les objectifs environnementaux assignés.

Une Senne propre, un avantage pour Bruxelles et la Flandre

La ministre Grouwels a souligné l’importance de la propreté de la Senne pour Bruxelles, mais aussi pour la Flandre : « En cas d’inondation, le canal de Bruxelles fait office de bassin de réserve tandis qu’en aval, les communes flamandes traversées par le cours d’eau ont vu un ‘nouvel’ écosystème se développer sur leur territoire. D’ailleurs afin de prouver que le canal est suffisamment pur, nous organiserons, le 7 octobre et  ce pour la première fois, une concours de pêche sur la partie bruxelloise du canal.»

Marc Rigal, Directeur général d’Aquiris, explique : « La qualité des eaux de la Senne est supérieure aux normes fixées par la Commission européenne. Nous ne nous contentons pas d’une épuration classique : nous nous efforçons de recycler les déchets dans toute la mesure du possible. Ainsi, nous produisons de l’énergie électrique, du technosable qui peut être réutilisé dans le secteur de la construction, et nous avons lancé un projet pilote pour produire du bioplastique à partir des molécules contenues dans les effluents traités. »

La Senne doit devenir le symbole d’une gestion de l’eau efficace et intégrale

Peter Lombaert, l’initiateur du projet « Big Jump » dans la Senne et dans le canal de Bruxelles, se félicite également de cette amélioration significative de l’écosystème de la Senne. « C’est super qu’une ministre et quelques parlementaires s’engagent en faveur d’une Senne à ciel ouvert et de la séparation des eaux de pluie et des eaux usées. C’est mieux pour la qualité de l’eau et rend l’épuration plus efficace. Ainsi, la Senne pourra devenir à terme le symbole d’une gestion de l’eau efficace et intégrale.»

Galerie :

1
2
3
4
Retour à la liste

Visitez la station

Des visites guidées de la station d’épuration de Bruxelles-Nord sont organisées sur réservation.

RÉSERVEZ UNE VISITE